The Web Poetry Corner
DreamMachineThe Web Poetry Corner is a Dream Machine Site
The Dream Machine --- The Imagination of the World Wide Web
Google

The Web Poetry Corner

Gamra Zenaidi

of

Mornag, Tunisia

Home Authors Alphabetically Authors Date Submitted Authors Country Submission Rules Feedback



If you have comments or suggestions for Gamra Zenaidi, you can contact this author at:
gamra_zenaidi@yahoo.fr (Gamra Zenaidi)


Find a book store near you, no matter where you are located in the U.S.A.!


Cerzan

...the best independent ISP in the Twin Cities

Gypsy's Photo Gallery


Perplexité

by

Gamra Zenaidi


Que dire à cette pétale
Vibrant sous la rosée de l'aube,
Fragile,timide et tremblante?
Que dire à cette plume
Qui se dérobe au rossognol blessé,
Légère, tendre et sanglante?
Que dire à cette corde
Qui reste unique et solitaire,
D'un violent tu par les années mortes?
Que dire à cette feuille
Qui quitte son berceau
Bercée par la brise du printemps?
Que leur dire, que leur murmurer,
Tout l'amour qui chante,
L'espoir qui nous hante,
Les instants qu'on vole,
Les passions les plus folles.


L'étreinte

by

Gamra Zenaidi



S'agrippant au sein tari de sa mère,
Un enfant tentait de soustraire quelques gouttes amères
Des perles de sueur luisaient sur son front,
Las dans son malheur précoce, triste et profond.
La mère, toute lueur éteinte, se laissait faire,
Perdue comme tant d'autres dans un monde de galère
Mille et une empreintes marquées sur son visage
Témoignaient des tempêtes, des orages sans répit, sans rivages
Trop lasse pour aimer, espérer ou sentir,
Elle ne savait plus opter pour vivre ou mourir.
Le fracas interminable d'une bombe sans merci,
Vint répondre à tant de peine, de chagrin, de souci.
Envolée dans un tourbillon de miettes,
Elle n'eut pas le temps de regretter ce monde trop bête
L'enfant surpris par cette horrible fin,
S'accrocha dans une ultime étreinte aux restes du sein,
Amalgame de larmes, de lait, de sang,
Continuant à sucer alors que les bombes continuaient leurs chants.


Histoire de fantôme

by

Gamra Zenaidi

 
Sous un toit de chaume
Rôde son fantôme
Un reste de braises
On dirait des fraises !
Le fantôme passe
Sans laisser de traces.
Une bougie s'allume,
Un poème sans rime.
Des images se dessinent,
On dirait des ruines !
Des tas de décombres
Nous jaillissent de l'ombre.
Rien que des loques
Et une voix rauque,
Venant des ténèbres
Tristes et funèbres.
Serait-ce le fantôme,
L'ombre sans arôme
D'une belle femme
Prise par les flammes ?
D'une jolie mère
Noyée dans la mer ?
Serait-ce un beau rêve
Dont la vie s'achève ?
Sous le toit de chaume
Rôde son fantôme.


A journey downwards

by

Gamra Zenaidi


Once on the summit of a snow-covered mountain,
Before the last morning star totally vanished,
Sat a legendary long-bearded man,
Draped in a heavenly cloak, far whiter than then enchanting snow! Above, the overlooking sky seemed within his reach.

The spellbound man stretched his arm as far as he could,
Seized a handful of rebellious clouds.
Hardly did he shut his shaking hand that his heart leapt.
He wondered whether he could tame that bit of cloud! "Great would be my bliss if these clouds were mine! I would reign over the rain, the snow and the mighty floods!" He cautiously opened his hand with his precious clouds. "Where have they gone? Who dared steal my silver clouds?"

Wide-eyed with anguish, he looked around:
The clouds, the snow, the fog melting in a wholesome crowd!
The rock, released from his stifling weight,
Stumbled and downwards fell apart,

Awakening the peaceful dream-like universe.
The man slipped, rolled behind as tiny as a grain.


Histoire de Colombe

by

Gamra Zenaidi



Une voile se hisse,
Le voilier glisse
Sur une eau lisse.
Une nymphe se dévoile,
Sous le soleil pâle,
Un visage sans voile.
Une colombe danse,
Dans le ciel immense,
Et prend avec cadence
Le voile, parfum d'ambre.
Et dans la fraîcheur de l'ombre,
Dans le coin le plus sombre,
Elle en fait une rose,
Et sans marquer de pause,
La belle histoire est close