The Web Poetry Corner
DreamMachineThe Web Poetry Corner is a Dream Machine Site
The Dream Machine --- The Imagination of the World Wide Web
Google

The Web Poetry Corner

Frétard Thomas

of

Mont-De-Marsan, France, France

Home Authors Alphabetically Authors Date Submitted Authors Country Submission Rules Feedback



If you have comments or suggestions for Frétard Thomas, you can contact this author at:
fretard.thomas@netcourrier.com (Frétard Thomas)


Find a book store near you, no matter where you are located in the U.S.A.!


Cerzan

...the best independent ISP in the Twin Cities

Gypsy's Photo Gallery


POEME A SARAH

by

Frétard Thomas

« O resplendissantes Muses, ô permettez-moi
Et généreusement d’écrire permettez-moi ;
Chantez donc la diaphane gloire de Sarah,
Qui, superbe, avec grâce Vous écoutera. »

Belle déesse, cette année, comme une sirène,
Tous les cœurs, délicieusement Vous enchantâtes
O tous nos professeurs, Vous émerveillâtes
Et nos pensées vraiment Vous garnîtes, très sereine.

Humble et douce créature de la Nature,
En cours de Français toujours Vous éblouissiez ;
En classe de Latin Vous nous éclaircissiez,

Par votre intelligence de grande envergure.
Ces mots : pour qu’un souvenir de moi vous gardiez,
Pour que toute votre vie vous vous rappeliez_


POEME A SARAH II

by

Frétard Thomas

Lumière éclatante, aveuglante, resplendissante
Qui par Votre vie, Sarah, éclairez les nôtres,
Les éclaboussez, les submergez, les noyez,
Votre flamboiement — qu’étincelante vous êtes,

Nous ressuscite — ô extraordinairement!
Nous Vous pouvons qualifier de beau brassage
De rouge acajou, de vert grenouille (bien sage),
De bleu myosotis, du grand jaune safran,

Ainsi que d’un brun écureuil. Mais vos yeux
Pétillants, caressants, innocents et très francs
Nous hébètent vraiment de leurs mots étonnants.

Que svelte et élancée nous paraît Votre voix,
Qu’embaument, que fleurent bon vos beaux mots délicats
Que caresser Vos paroles nous manquera !


ELOGE A AUDREY

by

Frétard Thomas

O délicate Audrey, superbe créature
O toujours et chaque jour vous vous envolez
Vers les cimes, les faîtes, les sommets élevés,
Démontrant votre grandeur d’âme — belle nature !

Et lorsque le serein s’approche, éclatante
Vous nous apparaissez et non des plus altières.
C’est alors que comme le roitelet, sans lierre
Aucune, Vous parvenez au Soleil, flamboyante.

Vous Vous enflammez comme le Zeus tout puissant
Nous dévoilant Votre culture — ô importante,
Et blême ou pâle Vous ne devenez pourtant.

Et en effet dans Votre envol majestueux,
Jamais Vous ne tombez, jamais Vous ne redescendez ;
Toujours nous manquera cet esprit merveilleux_


ÉLOGE A LAURE

by

Frétard Thomas

O douce Laure, Vous dont la superbe grâce
Illumine grandement l’éther flamboyant
Calme la colère de Cerbère, mugissant,
Et dont l’apprentissage remplit cette place.

Sachez que Vous éblouissiez tous les esprits ;
Sachez, Vous, que Vous charmiez toutes les pensées ;
Sachez que toutes les rages vous apaisiez ;
Sachez donc enfin que Vos jolis petits cris

Des mots merveilleux et resplendissants deviennent.
Belle Colombe qui la Paix nous véhicule,
O qui jamais en nous, apportâtes la haine,

Nous Vous prions humblement de rester ainsi,
De persévérer — que les Destins le refusent
Ou non — dans cette superbe attitude, jolie.