The Web Poetry Corner
DreamMachineThe Web Poetry Corner is a Dream Machine Site
The Dream Machine --- The Imagination of the World Wide Web
Google

The Web Poetry Corner

Sèbastien Piraube

of

Montreal, QC, CA

Home Authors Alphabetically Authors Date Submitted Authors Country Submission Rules Feedback



If you have comments or suggestions for Sèbastien Piraube, you can contact this author at:
sebastienindy@videotron.ca (Sèbastien Piraube)


Find a book store near you, no matter where you are located in the U.S.A.!


Cerzan

...the best independent ISP in the Twin Cities

Gypsy's Photo Gallery

RonPaul for President


Solitude Champêtre

by

Sèbastien Piraube

Oh ma douce solitude, écoute le chant de l'eau, cet apaisement divin
Laisse toi bercer par ses doux murmures, les ailes de ce vieux moulin
De ces reines jaunes des champs, respire la douce fragance symphonique
Extase, jouissons ensemble de cet assoupissement flegmatique

Ma quiétude, écoute le mariage du vent sur la pâle verdure
Hume le flou parfum de la terre liée a cette folle herbure
De ce son buccolique, aspire a cette sereine tranquilité
Et donnons enfin l'air du temps, il est d'une limpide pureté

Du rire mélodieux du rossignol, retient ce message de joie
La nature est la, prés de nous, détendue, imperturbable, paisible
Né de cet équilibre fragile, je ne voudrais plus vivre sans toi

Je reviendrais vers ce moulin,tu seras la à m'attendre, si docile
Béate, couchée à travers les marguerites, ma douce solitude
De l'aube au crépuscule, nous boirons cette peinture si gracile


La Paix des Mots

by

Sèbastien Piraube

Manifestement notre histoire n'aura pas suffit
La terre, le monde humain, implose depuis jadis
Chaque jours, des conquêtes, des morts et des pleurs
Et je m'estime futile, pareil à un crève-coeur

J'aimerais imaginer tant de mots contre les obus
Pour, Oh, grand jamais, que nos semblables s'entretuent
Et vous pélerins des lettres armaient cerveaux et plumes
Il faut des oeuvres, de jolies proses, contre l'enclume

Je souhaiterais lire de la joie dans vos manuscrits
Laissé de côté vos peurs, il est assez de tous ces cris
Le sourire de tous vous parchemin les accompagnent
Que vos angoisses pâlissent au-delà des montagnes

Cette chaîne de missives, notre cheval de combat
Puisse nous faire ammistier, les sabots des soldats
Ne demeure un seul et même ordre, les maux de paix
Et partager vos doux écrits, trop de fois disgraciés

Il ne restera que vos mots pour refleurir vos tombes
Et d'innombrables voix pour ternir l'éclisse des bombes
Mais nous nous battrons tous, Poétes!, pour éclater l'étaux
Pour qu'ensuite à l'infini, soit en tous, la paix des maux.