The Web Poetry Corner
DreamMachineThe Web Poetry Corner is a Dream Machine Site
The Dream Machine --- The Imagination of the World Wide Web
Google

The Web Poetry Corner

Pecorari Léa

of

Roth, France

Home Authors Alphabetically Authors Date Submitted Authors Country Submission Rules Feedback



If you have comments or suggestions for Pecorari Léa, you can contact him or her at:
vipere.222@orange.fr (Pecorari Léa)


Find a book store near you, no matter where you are located in the U.S.A.!


Cerzan

...the best independent ISP in the Twin Cities

Gypsy's Photo Gallery


Ma lettre au ciel

by

Pecorari Léa


Encore un jour,encore un mois,encore une année
Où sans toi chaques secondes passée
Sont ici bas pour me rapeler
Tous ce que j'ai oublier
De te dire alors s'il te plais
Écoute ces mots,ils te sont adressés
A toi et a ceux qui sont dans mon cas,
Ceux qui se demandent encore pourquoi
Le malheur les a frappé comme ça
Tu n'as jamais mérité ça,j'comprend pas
Ce "soit-disant-Dieu"sur ces coups là,
De faire partir les meilleurs en premier
De les faire payer,
De faire souffrir des ames innocentes
Le fond de mes pensées,je présente
Au monde mes sentiments.
Je la vois encore prier,
Demander au ciel de te sauver
Moi trop jeune,je n'savais pas ce qu'il se passait
Pourquoi tu ne tenais plus debout?
Pourquoi passais tu ta vie sans nous
Dans une chambre blanche où
Raignait l'odeur de la mort?
Le destin t'avais jeté un sort
Pourtant ta vie,tu l'aimais
Toute ta famille t'atendait
Mais la maladie t'abattait
Et le temps qui t'essouflait
Petit à petit t'aspirait
Au fond de l'abime,tu errais
Trop fort cher était le prix à payer
Le paradis te réclamait
Ainsi soit il?Non jamais.
Pourtant ton exil a commencé
Voyais tu aussi tes ailes pousser?
Venues ici pour t'enchainer
Sans ton avis,elles t'emmenaient
Dans la nuit,tu mourrais
J'ai grandit,chassant mes chimères
Nos vies sont éphemères
Nous avons tendence à l'oublier
Nous sommes tous condamnés
A continuer,
Quand l'autre a quitté...
Tu es parti pour l'éternité
Comment pourrais je arreter mes larmes de couler?
Pour tous ceux qui ont des blessures imposible à cicatriser
Ici,j'ai une pensée...
Si les anges existent,tu seras le plus beau
Et le plus libre,derriere tes barreaux
Ton ame était la proie d'une ombre
Qui ta fait quitter ce monde
Sans poser de question...
Dans mes veines coule ton sang,
Comprend,tu es les larmes de mes tourments
Maintenant,tu t'es absoud sous cette pierre
Restant mon dernier souvenir amer
Sur ces mots mon coeur se serre,
Je ne peux plus me taire
Sans toi,mon ame se perd
Mais que faire quand une partie de vous est sous terre?
Qui me dit que dans la mort je te reverais?
Même si je ne te l'ai pas dit dans la vie,
Je veux te le dire ici,
Même s'il est un peu tard,
Voilà,
"Je t'aime papa"