The Web Poetry Corner
DreamMachineThe Web Poetry Corner is a Dream Machine Site
The Dream Machine --- The Imagination of the World Wide Web
Google

The Web Poetry Corner

Missaoui Nèe Barkati Om El Khir

of

Hammam-Lif, Tunisia

Home Authors Alphabetically Authors Date Submitted Authors Country Submission Rules Feedback



If you have comments or suggestions for Missaoui Nèe Barkati Om El Khir, you can contact this author at:
o_e_k@voila.fr (Missaoui Nèe Barkati Om El Khir)


Find a book store near you, no matter where you are located in the U.S.A.!


Cerzan

...the best independent ISP in the Twin Cities

Gypsy's Photo Gallery


Perfide habit

by

Missaoui Nèe Barkati Om El Khir

Tu m'as volé ma vie
Tu m'as menti, hypnotisée
Je t'ai enfilé perfide habit
D'une existence étriquée

Tu as volé mon amplitude
Tu as troublé ma solitude
J'ai concédé , j'ai composé
Mon univers s'est rétréci

Tu as compté tes paroles
Tu as restreint tes mouvements
J'ai guetté, j'ai espéré
Ton front cruel m'a affrontée

Tu as exhalé ton mépris
Tu m'as enveloppée des relents de ta haine
J'ai rapetissé de cette haleine
Dans un cercueil me suis enfouie

Que me veux-tu à présent ?
Que me dis-tu des faits d'antan ?
Quel miracle apaisera mes plaies ?
Sur mon cœur raclé glissent tes clés


Untitled

by

Missaoui Nèe Barkati Om El Khir


Un dimanche de chance tes yeux félins virent
Ce désir émoustillant me répandant en bulles
Et tes éclairs allégrement les transpercèrent
Les liquéfièrent plaintives bulle après bulle

Une complainte entonnée des fibres qui résonnent
Dimanche féerique transfigure ma vie
Happe mes élans amplifie mes voiles
Que vibrent ces sens faussement assoupis

Le dimanche de tes yeux égaie mes couleurs
Attisent mes senteurs les yeux de ton dimanche
L'aube, le midi et à bord de minuit
Prime le désir tant ton goût est primeur


Clin d'oeil

by

Missaoui Nèe Barkati Om El Khir


Un dimanche de chance tes yeux félins virent
Ce désir émoustillant me répandant en bulles
Et tes éclairs allégrement les transpercèrent
Les liquéfièrent plaintives bulle après bulle

Une complainte entonnée des fibres qui résonnent
Dimanche féerique transfigure ma vie
Happe mes élans amplifie mes voiles
Que vibrent ces sens faussement assoupis

Le dimanche de tes yeux égaie mes couleurs
Attisent mes senteurs les yeux de ton dimanche
L'aube, le midi et à bord de minuit
Prime le désir tant ton goût est primeur