The Web Poetry Corner
DreamMachineThe Web Poetry Corner is a Dream Machine Site
The Dream Machine --- The Imagination of the World Wide Web
Google

The Web Poetry Corner

Aimeric

of

Rouen, France

Home Authors Alphabetically Authors Date Submitted Authors Country Submission Rules Feedback



If you have comments or suggestions for Aimeric, you can contact this author at:
aimeric51@voila.fr (Aimeric)


Find a book store near you, no matter where you are located in the U.S.A.!


Cerzan

...the best independent ISP in the Twin Cities

Gypsy's Photo Gallery


...

by

Aimeric

la nuit est si belle ce soir. Il pleut et le chuchotement des gouttes berce un monde qui s'endore. c'est dieu qui pleurt, c'est dieu qui pleurt! Au moin nous ne sommes po seuls. Finalement c'est un peu ça, le ciel est le seul vrai compagnon de larmes, c'est un peu triste mais c dejà ça...


ici ou labas...

by

Aimeric

etre incertain du temps qui passe
encore un jours se leve
et je creuse dans la terre
pour abreuver de cette seve
ouvre les yeux sur ces putain guerres!!!
il est tant de savourer la derniere ere
c'est mon dernier que je leve
c'est ainsi que tout s'acheve
je part retrouver les miens...

non...

by

Aimeric

Ouvrir les yeux sur ce monde de merde
Des milliards de cons et moi le premier
Dans ce peuple perdu, dans ce monde vendu
aux encheres des monaies...
Et puis ouvrire les yeux sur nos vies trop morte
et ma jolies copine aussi bien maquillé
que ce monde qui m'entoure
jve mourrir jve pas y mourrir...

l'etre est chose, qui depend...

by

Aimeric

nous sommes arrivé ici
defois sans l'avoir choisi
nous savons qu'il est encore temps
la mort est au prochain tournant
suis-je seule dans ce monde infernale
que le capitalisme avale
il est encore temps, il est encor temps...
mais tu sais bien que le temps c'est de l'argent
Ouvres les yeux putain Ouvres-les
pour enfin les refermer...

no title

by

Aimeric

Tu est belle quand tu jouie
c'est moi qui m'extasy
tu est belle quand tu m'obeis
c'est moi qui m'extasy
defoncé, defonce moi
dechiré, dechire moi

lueur attendrie

by

Aimeric

Ton charme sauvage
emprisonne mes rivages
Il n'y a plus que toi
qui ruisselle en moi
Je me sens comme un nuage
qui mouille ton corsage
de ces larmes d'émois

souvenir, souvenir...

by

Aimeric

je me sens un peu lasse
d'ne pas te voir en face
toues ces idees qui nous attirent
je repense a ton dernier soupire
seul, en face tous le monde
tu n'est plus qu'une onde
qui se propage
qui tend vers l'infini de ces rivage
comme un souvenir qui s'efface
mais a jamais, tu en laissera une trace

en, devenir

by

Aimeric

attendre que le monde tourne dans l'autre sens, seul lui s'est comment l'arreter. On repart dans notre delire, plus rien a battre des champs de tires. seul contre tous, pour nicker quand on veut. c 'est bien connu on est tous corompu. pas meme un seul prophete qui prend son pied a bourer des petites tetes, qui ne comprenne pazs la metaphysique de la chose en elle meme. l'infiniment grand, l'infiniment petit,est-ce qu'on sera quand, quand faut reagir, a ces agressions intellectuelles qu'on se prend en pleine gueule comme une giglé de... tiens voila ta monaie.

sombre

by

Aimeric

en comemoration avec moi meme
je ressent l'envi d'en finir
pour ne pas te devenir
j'attend l'angoisse qui m'aime
celle qui surprant
alors qu'on l'attend
c'est bien beau de se dire invulnerable
Et meme pas capable
enfin et pourtant j'attend se moment..

#

by

Aimeric

toi qui t'en veux du pourquoi du comment
allons leurs dire a ton ces..
une chose est sur
l'armature de ta boheme ouverte ne peut que donner envie..
enfin, et tout ca a comprendre.... difficile d'y remedier
l'autre moment qui,
devant, en amont, en le sachant deja,previsible, insoupsenable, inevitable, ineluctable.
on pourrait se demander les yeux fermés
a quoi essayer de te cerner
ton jeu si faichement savouré
peut etre un role inversé
il y a...